A la lumière du petit matin - Agnès Martin-Lugand

janvier 02, 2019



A l'approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l'âme qu'elle refuse d'affronter. Jusqu'au jour où le destin la fait trébucher… Mais ce coup du sort n'est-il pas l'occasion de raviver la flamme intérieure qu'elle avait laissée s'éteindre ?


Agnès Martin-Lugand étant une auteure que j'aime beaucoup, c'est avec un immense plaisir que je me suis plongée dans son dernier roman. J'aime son écriture touchante, pleine d'émotions. A la lumière du petit matin est un roman que j'ai apprécié, mais pas autant que les autres. Il faut dire que J'ai toujours cette musique dans ma tête m'avait complètement bouleversée, je savais que ce serait difficile de faire mieux ! Ainsi, ce dernier roman a été une bonne lecture même si je l'ai trouvé vide à certains endroits.

Hortense, 39 ans, est une danseuse talentueuse qui a fait de sa passion son métier. Tout semble aller dans sa vie : elle est entourée d'amis sur qui elle peut compter, son travail la fait vibrer, son quotidien parisien lui plaît et surtout, elle est folle amoureuse d'Aymeric bien qu'il soit marié et père d'une fillette. Pourtant, Hortense n'est pas si heureuse que ça. Elle a du mal à faire le deuil de la mort de ses parents et elle se pose des questions sur sa relation avec Aymeric. Lors d'un repas entre amis, un drame se produit : Hortense se tord la cheville en trébuchant dans des escaliers. La femme remet alors toute sa vie en question : mène-t-elle la vie dont elle rêve ?

"De toute ma vie, je n'avais jamais imaginé que je ne pourrais plus danser. Inconcevable. Me retirer de la danse, c'était me retirer de moi-même. Aspirer de mon corps ma substance, la raison même de mon existence. Sans la danse, j'étais une coquille vide."

Hortense est un personnage que j'ai apprécié même si parfois, je l'ai trouvée trop naïve. C'est une femme passionnée et impliquée dans ce qu'elle fait, que ce soit au travail ou dans sa vie privée. Au début, elle ressemble au cliché de la femme parfaite : elle a un travail qui la passionne, elle a quatre vrais amis sur qui elle pourra toujours compter et elle est très amoureuse. Mais très vite, on réalise que Hortense cache plusieurs blessures au fond de son cœur et ça la rend extrêmement touchante. C'est une femme qui survit plutôt qu'elle ne vit depuis le décès de ses parents. Sa fragilité m'a émue : en effet, n'importe qui peut se retrouver à sa place, triste et perdue. Ainsi, c'est facile de se glisser dans son personnage et de vivre ses aventures. Mais heureusement, elle a la chance d'être entourée de véritables amis, qui l'aident à prendre les bonnes décisions et qui, finalement, l'aident à retrouver son chemin. Hortense n'est pas la même femme au début du roman et à la fin. Elle grandit, elle se recentre sur elle-même et sur qui elle est. Son histoire nous montre qu'il est possible de retrouver le bonheur quand on pense qu'il est éteint à jamais. L'histoire d'amour entre Hortense et Aymeric me paraissait belle au début. Les dîners au restaurant, les belles tenues, leur désir sans fin… Mais tout ceci n'est qu'apparence et on voit bien que ce ne sont pas ces choses qui font le bonheur. Il n'y a rien de mieux que de la tendresse, de la confiance et de la complicité pour créer un véritable amour, fort et sincère.

Cependant, j'ai trouvé les personnages assez clichés. Nous avons l'héroïne perdue, amoureuse du mauvais garçon. Ce dernier est forcément un homme d'affaires, déjà marié et plein d'argent. Il y a aussi la meilleure amie adorable, toujours là pour aider Hortense… Il n'y a rien de bien nouveau. De la même façon, l'intrigue est agréable à suivre mais elle manque de profondeur et de nouveauté. On a déjà vu ce genre d'histoire de trop nombreuses fois, j'ai donc très vite deviner comment le roman allait se terminer. Par ailleurs, certains passages sont assez creux, il ne se passe pas grand chose. Il y a vraiment un manque d'actions et de suspense. Alors certes, c'est peut-être un livre plus centré sur les émotions (et j'aime ce genre de romans), mais il faut tout de même qu'il y ait des rebondissements qui me tiennent en haleine pour adorer le livre. Après avoir lu tous ses romans, je trouve qu'Agnès Martin-Lugand est une auteure qui ne se renouvelle pas trop. On trouve souvent le même type de personnages et d'intrigues. C'est vraiment dommage car j'apprécie sa plume. 

"Je commençais à comprendre que je me battais depuis trois ans pour des chimères auxquelles je ne croyais pas moi-même, uniquement pour me protéger de la réalité, de la vraie vie."

En effet, elle écrit simplement mais elle trouve les mots justes. A la lumière du petit matin a réussi à me toucher malgré son manque d'originalité. J'aime la façon dont l'auteure manie les mots pour faire passer des émotions. Ses écrits sont réalistes et j'aime ça. Enfin, pour finir ma chronique sur une bonne note, j'ai adoré le contexte géographique du roman. En effet, le roman débute à Paris, ville d'où je viens et que j'adore, puis il se déroule dans le Sud de la France, en Provence. Il y a de jolies descriptions des lieux, ça m'a donné envie de découvrir le coin. J'aime l'ambiance qui règne dans le Sud et ses beaux paysages.

Vous l'aurez compris, A la lumière du petit matin est une lecture en demi-teinte, avec des points positifs et d'autres négatifs. Si Hortense est attachante et le cadre agréable, l'histoire manque d'originalité et de profondeur. J'espère que le prochain roman d'Agnès Martin-Lugand me plaira plus !





You Might Also Like

2 commentaires

  1. La Provence <3 Dommage pour les clichés et le manque d'actions, je pense lire d'autres ouvrages de l'autrice que celui-ci, j'espère que la prochaine fois, tu seras plus emballée !! Tu m'intrigues bien au niveau de la façon dont sont traitées les émotions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille grandement Les gens heureux lisent et boivent du café ainsi que J'ai toujours cette musique dans la tête. Ce sont mes préférés, ils m'ont énormément touchée :)

      Supprimer

Subscribe