La chambre des merveilles - Julien Sandrel

décembre 15, 2018


Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu'il veut confier à sa mère, Thelma, qu'il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu'elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet.
Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s'il n'y a pas d'amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l'hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. A l'intérieur, il a dressé la liste de toutes ses "merveilles", c'est-à-dire les expériences qu'il aimerait vivre au cours de sa vie.
Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut-être que ça l'aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.
Mais il n'est pas si facile de vivre les rêves d'un ado, quand on a presque quarante ans.


C'est un peu au hasard que je suis tombée sur La chambre des merveilles à la médiathèque à côté de chez moi. La couverture colorée m'a de suite attirée et le résumé a fini de me convaincre. J'ai immédiatement pensé que ce roman serait rempli d'espoir, d'amour et d'humanité. Et c'est exactement le cas ! L'histoire de Louis et Thelma m'a profondément touchée et c'est seulement en une petite journée que j'ai dévoré ce roman, qui plaira à tout le monde !

La chambre des merveilles, c'est la chambre 405 de l'hôpital Robert Debré à Paris, où se trouve Louis, après avoir été violemment percuté par un camion. Le drame s'est déroulé de bon matin, alors que Louis et Thelma allait rejoindre la mère de cette dernière pour le brunch mensuel. L'adolescent est préoccupé et souhaite se confier à sa mère. Mais Thelma est déjà absorbée dans son travail et n'écoute son fils que d'une oreille distraite. Déçu, Louis dévale la rue en skate pour attirer l'attention de sa mère mais un camion arrive et… vous connaissez la suite. Ravagée par l'accident, Thelma va envoyer balader patron et travail pour se consacrer entièrement à son petit garçon. Et alors qu'elle réunit quelques affaires dans la chambre de Louis, elle découvre un drôle de carnet, un carnet de merveilles : Louis y a consigné tous ses plus grands rêves. Troublée par cette découverte, Thelma décide de réaliser ces merveilles pour montrer à Louis que sa vie ne peut s'éteindre alors qu'il a encore tant de belles choses à vivre.

"Cette nuit-là, mon fils m'a aidée à ressusciter quelques pages de jeunesse trop vite tournées. Cette nuit-là, j'ai compris que la vie - la vraie, celle dont on se souvient - n'est rien d'autre qu'une succession de moments de grâce juvénile. Et qu'aucune ambition d'adulte ne peut rendre plus heureux qu'un carpe diem adolescent."

Le roman est à deux voix, c'est-à-dire que Thelma est la narratrice de certains chapitres tandis que Louis est le narrateur des autres. C'est une excellente idée car cela nous permet de découvrir en profondeur ces deux personnages. Thelma est une femme que j'ai adorée, du début à la fin. Elle est terriblement… humaine. Je l'ai trouvée extrêmement courageuse et forte. Qui sait comment on réagirait à sa place ? Même si la peur la dévore, même si elle pleure en secret et même si chaque réveil sans Louis est un calvaire, elle reste incroyablement positive. Elle se bat pour son fils, pour le ramener à la vie. Je me suis profondément attachée à cette maman, pleine de surprises. Ses aventures à travers le monde sont drôles et touchantes. Elle se retrouve dans de sacrées situations parfois ! Je me demandais comment elle allait s'en tirer. Thelma forme un superbe duo avec sa mère. Les merveilles de Louis leur a permis de se retrouver et de reconstruire une belle relation mère-fille, qui s'était éteinte au fil des années. En ce qui concerne Louis, c'est un adolescent touchant, encore naïf et rêveur. 

"Ces petits riens du quotidien qui nous construisent et qui changent tout."

L'idée de l'auteur est juste fantastique ! Il est évident qu'en réalisant les rêves d'un ado de 12 ans, sa mère se retrouverait dans des situations très délicates. J'ai ri en lisant ce roman et ce n'était pas gagné étant donné le sujet grave, à la base du livre. Julien Sandrel a réussi un beau tour de force pour son premier roman en réussissant à faire rire le lecteur avec un sujet aussi délicat. Son écriture m'a beaucoup plu. Elle est remplie de délicatesse, d'émotions, de chaleur humaine. J'avais l'impression que les pages se tournaient seules tant j'étais captivée par la réalisation des merveilles. Je suis ressortie de cette lecture heureuse et pleine d'espoir. 

"Je me suis souvenue des belles choses. J'ai inventé les délices à venir. Je me suis lancée sans filet vers l'inconnu, j'ai ri, j'ai pleuré. Je me suis demandée quelle femme je désirais être. Ce que je voulais devenir, moi, Thelma. Quelle trace je voulais laisser sur cette planète."

Ce roman est une véritable pépite, une lueur d'espoir, une ode à la vie. Il nous donne de la force pour affronter les épreuves de la vie. C'est une lecture lumineuse, qui fait beaucoup réfléchir au sens de la vie. C'est un gros coup de cœur ! L'histoire de Louis et Thelma m'a beaucoup inspirée et me donne envie de créer mon propre carnet de merveilles… Si vous avez l'occasion de lire ce roman, ne passer à côté ! Je suis persuadée qu'il vous touchera autant qu'il m'a touchée tant il est sincère et humain. Une merveille !


You Might Also Like

6 commentaires

  1. wahou ça donne envie de découvrir ce qui se passe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha je le réemprunterai à la médiathèque pour toi ^^

      Supprimer
  2. Quelle super belle chronique <3 J'ai ce roman dans ma wish list depuis un moment, tu me donnes encore plus envie de le découvrir *-* !
    Léna Bubi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci <3
      N'hésites pas à craquer pour ce roman! Connaissant un peu tes goûts, je suis persuadée que tu vas l'adorer ^^

      Supprimer
  3. On voit que ce roman t'a plu :)
    Il se trouve dans ma PAL. Je l'avais commencé il y a plusieurs mois de cela mais ce n'était pas la bonne période pour le lire. J'espère que la prochaine fois, il me plaira autant que toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le souhaite aussi ! En 3 bonnes heures c'est plié ^^

      Supprimer

Subscribe